Connaissez-vous la légende d’Halloween ?

L’école Greenfield fêtera Halloween le jeudi 20 octobre !

Comme tous les ans, les déguisements de citrouilles, vampires, fantômes, diables ou autres sorcières seront de mise ce jour là pour les enfants de maternelle et de primaire !

Véritable tradition anglo-saxonne, Halloween (Hallowe’en pour les puristes) ne peut être ignorée dans une école bilingue français-anglaise animée par une équipe anglophone britannique et américaine !

Pourquoi célébrer Halloween ? Connaissez-vous la légende ? Connaissez-vous l’origine du cri de guerre « trick or treat  » ?

Petit cours de rattrapage !

Halloween est une fête celtique d’origine irlandaise (et non pas une sorte de mardi gras ou une opération commerciale de plus, même si en France on peut se poser la question !)

Il y a 3 000 ans environ, l’année Celte se terminait le 31 octobre et non pas le 31 décembre. Pour les Celtes, c’était la nuit du Dieu de la Mort.
La légende raconte que cette nuit du 31 octobre n’appartient plus aux vivants mais à des êtres surnaturels tels que fantômes, diables, sorcières… qui profitent de l’obscurité grandissante de cette nuit d’hiver pour rendre visite aux vivants.
Alors, pour éviter que les fantômes ne viennent les hanter, les celtes ont adopté des rituels : s’habiller avec des costumes terrifiants pour faire peur aux fantômes et se réunir pour faire la fête.

C’est à la fin du 19e siècle qu’Halloween devint aux États-Unis une source de festivité avec les déguisements et les décorations tournant autour des têtes de morts, fantômes, squelettes, sorcières. Les enfants déguisés en sorcières ou en fantômes défilent dans les rues en frappant aux portes et en revendiquant des petits cadeaux (des bonbons) sous menace de malédiction en cas de refus.

« Trick or treat » ?

La coutume du « Trick or treat » est apparue aux États-Unis dans les années 1930, en référence à la tradition irlandaise du porte-à-porte du 19e siècle qui voulait que, cette nuit là, les enfants et les plus démunis chantaient et récitaient des prières pour chasser fantômes et autres être maléfiques… en échange de « gâteaux de l’âme ».

photo de parents déguisés en épouvantail accompagnant une petite fille déguisée en citrouilleAujourd’hui Halloween est profondément ancrée dans les traditions américaine au même titre que Thanksgiving : Halloween est fêtée par un américain sur deux, un américain sur deux décore sa maison, près de 75% % distribuent des bonbons et 45 % déclarent se déguiser !

Si vous vous posez la question « Pourquoi sculpte-t-on des citrouilles pour Halloween ? », c’est parce que vous ne connaissez pas la légende Jack O’Lantern !

 

 

Qui sont nos enseignants anglo-saxons ?